Moteur de tapis de course : tout ce que vous devez savoir

Si vous cherchez à acheter un nouveau tapis de roulant ou que vous voulez améliorer votre tapis existant, il est important de savoir que le moteur est l’une des pièces maîtresse de votre appareil. Les moteurs varient d’un modèle à l’autre en fonction de leur capacité et de leur puissance. Il est essentiel de prendre en compte quelques variables avant de faire l’achat d’un tapis de course. Cela permettra d’être sur que vous achèterez un tapis réellement adapté à votre style de vie et à votre objectif.

moteur-tapis-course

En dehors de la personne qui se situe sur le tapis, le moteur est le second élément qui travaille le plus. Il est impératif de savoir que la qualité aura un impact sur la durabilité du matériel. Un moteur de mauvaise qualité est susceptible de surchauffer et nécessitera des réparations inutiles et vites couteuses. La meilleure façon de vérifier si votre moteur est un bon moteur de qualité est de prendre une extension de garantie chez votre fabricant. De toute manière, un moteur de bonne qualité aura une période de garantie plus longue, car le fabriquant à confiance ne son produit. Il s’agira pour vous d’un investissement sûr.

Dans la totalité de nos tests de tapis de course, nous vous aidons en donnant la puissance des moteurs qui sont équipés dans les tapis. Cela vous aidera à déterminer si ce dernier est le mieux adapté à ce que vous voulez en faire.

Concrètement la composante d’un moteur de tapis de course n’est pas compliquée à comprendre. L’énergie d’un moteur est mesurée en cheveux (CV) et ils peuvent être classifiés en 3 catégories bien distinctes :
1 – Les petits moteurs : Ils indiquent une puissante de point que le tapis pourra atteindre, mais pas plus. Il atteindra cette vitesse à un instant T, mais ne pourra pas la garder sur la durée.
2- Les moteurs intermédiaires : Entre les deux gammes, leur qualité dépendra fortement des fabricants.
3 – Les moteurs à obligation continue : il s’agit du haut de gamme, la puissance annoncée sera maintenue pendant toute la durée de la séance.

Vous l’aurez compris avec un nombre de chevaux identiques, il est important de noter qu’en fonction du constructeur du moteur, la qualité sera différente. Des prix moins élevés signifient que le produit est constitué de pièces mal faites. Il ne faut pas se laisser influencer uniquement par des prix bas. Un tapis roulant qui avait couté 1 000€ ou plus est susceptible de posséder un moteur durable. Les modèles moins chers ne sont pas susceptibles d’avoir un moteur fiable installé.

Il est important d’évoluer le type d’utilisation que vous voulez faire de votre tapis. Le niveau des exercices que vous souhaitez réaliser et à prendre en compte pour vous assurer que le moteur reflète votre style de vie. Certains exercices requièrent une puissance particulière en fonction de si vous voulez faire de la marche, du jogging ou de la course.

Voici un petit guide pour vous aider :
Pour les marcheurs : moteur de 2 CV continu devrait suffire
Pour les joggeurs : Orientez-vous au minimum sur un 2,5 CV
Pour les coureurs : il faut partir sur un modèle de 3CV et plus.

Prenez en considération que si l’un des utilisateurs du tapis pèse plus de 100kg, le nombre de CV devra être augmenter de 0,5CV pour ne pas trop faire souffrir le moteur de votre tapis. En reprenant le tableau ci-dessus, un marcheur prendra un 2,5CV, un joggeur 3CV et un coureur 3,5CV. Cette précaution vous permettra de prolonger la durée de vie de votre moteur. Source de panne numéro 1 sur les tapis de course.

Recherches associées:

  • fonctionnement tapis roulant
  • moteur tapis de course